Journée 2021

 
 

Journée de l’Association Française Droit et Management

10 décembre 2021
SKEMA Business School
Campus de Grand Paris Suresnes

APPEL A COMMUNICATIONS EN RECHERCHE ET EN PÉDAGOGIE

2020-2021 : L’accélération de la (r)évolution académique et pédagogique

La crise sanitaire, que nous vivons encore, a affecté tous les secteurs de l’activité humaine et n’a pas épargné l’enseignement supérieur et la recherche. L’enseignement à distance, puis en mode hybride, s’est imposé. Outre, la révélation en creux du plaisir indispensable d’enseigner en présence des étudiants, ce mouvement à marche forcée a soulevé d’importantes question s d’ordre pédagogique et pratique pour l ’adaptation aussi bien des étudiants que du corps enseignant. Ce sont les méthodes d’enseignement qui ont été les premières concernées, avec parfois des décisions précipitées , prises dans l’urgence et l’inquiétude, s ans réflexion suffisante préalable . Les contenus pédagogiques sont également remis en question . Le contexte sanitaire accélère en effet l’intégration dans les cours de problématiques qui sont directement liées à la crise , telles que le management dans l’incertitude, les conditions de travail et de télétravail, la force majeure, l’intervention massive de l’État dans l’économie, le rôle de l’assurance, la réorganisation des systèmes de production et d’approvisionnement, etc.

Au-delà, ce contexte a indéniable ment accéléré la volonté des grandes écoles, notamment de management, d’ avoir un impact significati f sur la société en choisissant de relever les grands défis sociétaux et environnementaux ( e.g. g., éthique dans l’utilisation des technologies, lutte contre le s discriminations, lutte contre le dérèglement climatique, préservation des écosystèmes…). Une telle volonté, qui s’exprime parfois par des orientations stratégiques, va nécessairement conduire à de profonds changements dans le contenu de nos enseignements , comme de notre

* *
*

Il est dans la vocation de l’AFD&M de maintenir le lien entre ses membres. Et il est impérieux de s’y employer davantage dans le contexte que nous vivons. Ce dernier ne permet pas l’organisation d’un congrès traditionnel et invite à une ouverture plus grande et une pression relâchée autour d’une rencontre conviviale d’une journée. Ce sera « La journée de l’AFD&M ».

Au cours de cette journée, deux pistes de travail seront ouvertes :

1) Un appel à communications autour de papiers de recherche, qu’ils soient achevés, en phase de révision, ou même en cours d’écriture.

L’objectif est de créer un moment d’échange convivial pour que les membres puissent partager leurs réflexions, leurs préoccupations et leur permettre de bénéficier des retours qui pourront améliorer l’élaboration d’un article ou d’un chapitre d’ouvrage.
Les communications qui seront alors faites permettront également aux participants d’échanger, de partager autour de l’état de la recherche dans tel ou tel domaine.

2) Un appel ouvert à contributions sur la pédagogie

a) En écho à la crise du COVID, le premier thème concerne l’impact des outils de l’innovation numérique sur l’enseignement. Il s’agira d’examiner dans quelle mesure la relation entre le professeur et l’étudiant a évolué et quels sont les indices qui permettent ou ne permettent pas d’affirmer que certaines pratiques qui se sont imposées par la force des choses ou qui ont été expérimentées à la faveur de cette période exceptionnelle pourront constituer des solutions durables pour l’avenir. A ce titre, on pourra plus particulièrement s’interroger sur les questions suivantes :

  • La pandémie a-t-elle disrupté ou bouleversé la pédagogique ?
  • Quels sont les risques à long terme de la normalisation de l’enseignement à distance ?
  • Tous les domaines d’enseignement sont-ils également adaptés à l’apprentissage à distance ?
  • Comment pouvons-nous améliorer la qualité de l’enseignement alors que l’apprentissage à distance a été utilisé comme solution miracle dans le contexte de la pandémie ?
  • Quelles sont les innovations, suggestions ou astuces pour un meilleur apprentissage à distance ?
  • Comment mesurer l’impact de l’apprentissage à distance sur les étudiants ?
  • Comment évaluer de manière pertinente les étudiants à distance ?
  • Comment faire travailler les étudiants de manière collaborative à distance ?
  • Comment favoriser l’interaction avec les étudiants dans le cadre d’enseignements à distance ?

b) Le second sujet pédagogique proposé à la discussion porte sur l’intégration dans les programmes d’enseignements de thématiques touchant aux enjeux sociétaux et environnementaux majeurs de notre époque, ce qui conduit à poser notamment les questions suivantes :

  • L’agenda des Objectifs de Développement Durable de l’ONU (ODDs) a-t-il été pleinement introduit dans les grandes écoles ?
  • Comment les grandes écoles peuvent-elles aménager des cours qui pourraient ne pas être totalement en adéquation avec les exigences du développement durable et de la transition ?
  • Quelles sont les meilleures pratiques d’intégration de la durabilité dans les écoles de commerce ?
  • Comment introduire avec cohérence et rigueur intellectuelle les questions relatives aux enjeux sociétaux et environnementaux notamment dans les cours obligatoires (ou dit de tronc commun) enseignés tout le long d’un cursus ?
  • Quelles sont les perspectives à l’horizon 2030-50 pour les futures grandes écoles «durables» ?
  • Comment faire prendre conscience aux étudiants de l’importance des enjeux environnementaux et sociétaux aux étudiants des grandes écoles ?
  • Quelles sont les domaines à enseigner aux étudiants dans le Monde de Demain ?

Calendrier :
Intentions de communication : 14 juillet 2021
Communication finale : 15 octobre 2021

Normes de présentation :
Les intentions de communication doivent être soumises sous la forme d’un résumé (4000 signes maximum accompagnés de mots-clés) accompagné de la problématique abordée et des principaux outils méthodologiques mobilisés, en français ou en anglais.
Le texte complet des communications doit respecter le format de soumission suivant :
La première page contiendra les noms et qualités de l’auteur/des auteurs, et le titre de la communication. La deuxième page ne contiendra que le titre de la communication, un résumé en français et en anglais et 4 à 5 mots clés.
Le texte sera rédigé sous la forme d’un fichier texte, police de caractères Times New Roman 12, format A4, marges de 2,5 cm, interligne simple, et ne dépassera pas les 15 pages, à envoyer par courriel à l’adresse suivante secretariat-general@afdm-droit.com.

Composition du Comité d’organisation :
Hugues Bouthinon-Dumas, Professeur à l’ESSEC Business School
Jean-Michel do Carmo Silva, Professeur à Grenoble Ecole de Management
Florencio Travieso, Professeur à EM Lyon
Anne-Sophie Courtier, Professeur à NEOMA Business School
Diane de Saint Affrique, Professeur à SKEMA Business School
Grégory Voss, Professeur à Toulouse Business School
Caroline André, Professeur à NEOMA Business School
Sandrine Henneron, Professeur à NEOMA Business School